LE FORUM DES BORDER TERRIERS Index du Forum
LE FORUM DES BORDER TERRIERS

 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion
Les animaleries en accusation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE FORUM DES BORDER TERRIERS Index du Forum -> Café libre ! -> Actualités du monde canin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Celine
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 17 811
Localisation: Vanves (92)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Déc - 20:39 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Une actualité qui devrait vous intéresser :

Le député de l’Eure Jean-Pierre Nicolas sème la panique dans les animaleries en voulant leur interdire la vente des chiens et des chats.

Les arguments ont de quoi filer la chair de poule à tous les amis des bêtes. D’abord, on apprend que « pour alimenter les animaleries, près de 100.000 chiots et chatons sont importés en France chaque année. » La suite est plus trash : « La grande majorité des animaleries n’offre aucune garantie de santé. Les animaux sont vendus malades, voire atteints d’affections incurables. Le pedigree de la plupart des chiots est trafiqué, de même que leur date de naissance. » Des chiots « élevés en batterie, retirés beaucoup trop tôt à leur mère », qui font des milliers de kilomètres « dans des conditions de transport insupportables. » Les survivants de cet « odieux trafic » sont « le plus souvent malades, voires mourants ».

Ceci n’est pas un plaidoyer de Brigitte Bardot, mais une proposition de loi visant à interdire la vente des chiens et des chats dans les animaleries, présentée le 18 novembre par le député (UMP) de l’Eure Jean-Pierre Nicolas. L’ancien maire d’Evreux parle d’une affaire «de cœur et de bon sens» et souhaite mettre fin «à la souffrance des animaux et au trafic, de telle sorte que l’acheteur ne soit plus trompé.»

Le pavé dans la mare est jeté, et l’onde de choc n’a pas fini de secouer la branche. A la jardinerie du Cailly, en périphérie de Rouen, Jean-Marie Duboc, le directeur adjoint, soupire. Des chiens à l’agonie, issus d’un trafic ? «Pas chez nous.» Derrière les vitrines, une vingtaine de chiots sont à vendre, de 550 € à 995 € pièce. Une douzaine de races sont représentées, bouledogue, Carlin, Westie… les plus fashion. «En ce moment, les gens réclament surtout du Jack Russel "pirate’’, comme celui-ci, avec une tache sur l’œil. Le même que Dechavanne», rapporte Hélène, la vendeuse spécialisée.

Tous ces chiens viennent de Belgique, que la SPA dénonce comme « la plaque tournante » du commerce des animaux de compagnie en Europe en provenance des pays de l’est. «On va les chercher nous-mêmes dans un élevage, avec l’autorisation des services vétérinaires », proteste le responsable de la jardinerie, pour qui « la filière des animaleries est sans doute la plus sérieuse. Si la loi passait, ce serait la porte ouverte à tous les trafics.»

« La République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie hébergent des réseaux actifs d’élevage intensif, de même que la Belgique, connue pour "blanchir" des dizaines de milliers de chiens à destination de la France », insiste Julien Soubiron, responsable adjoint de la cellule anti-trafic de la SPA. De retour de Slovaquie, le militant témoigne : « Là-bas, vous commandez 50 chihuahuas, le grossiste vous les trouve dans la semaine. » Au-delà du bien-être animal, la conséquence la plus problématique est qu’en l’absence d’une harmonisation de la législation européenne, le non-respect du protocole vaccinal antirabique menace la France d’une épidémie de rage.
Un vétérinaire canin de l’Eure déplore ce « vide juridique », dans lequel des éleveurs français se sont engouffrés pour devenir eux-mêmes importateurs. Il espère que cette proposition de loi « peut être l’amorce d’une réglementation, assortie d’un cahier des charges définissant les modalités d’exportation des chiots, l’âge requis pour le sevrage et un protocole de vaccination ». Encore faut-il que le projet résiste au lobbying de la filière, qui montre déjà les crocs.

Gare aux amalgames

100 % français. Toutes les animaleries ne commercialisent pas des chiens de provenance douteuse. « La plupart des professionnels sont des gens sérieux », affirme cette PDG d’une animalerie de l’agglomération rouennaise. « L’animalerie, c’est un métier ! Ici, on ne fait que des petits chiens issus d’élevages français, de l’Orne et du Calvados. Des chiots, quand y en a plus, y en a plus ! On n’achète pas par rapport à une demande, on propose les chiens que nos éleveurs ont à disposition. »

Les professionnels dénoncent un «projet idiot»

La nouvelle fait bondir Luc Ladonne, secrétaire général de Prodaf, le principal syndicat des professionnels de l’animal domestique. « C’est un projet idiot », réagit-il, réfutant le terme de « trafic » : « Les importations de carnivores domestiques dans l’espace économique européen ne sont pas illégales. L’offre des éleveurs français n’étant pas suffisante, les animaleries s’adressent à des courtiers qui peuvent se trouver à l’étranger. » De plus, « affirmer que la vente d’animaux n’est pas encadrée est une ineptie. En 2008, tous les acteurs de la filière – éleveurs, animaleries, associations de protection des animaux, vétérinaires – ont participé aux rencontres « Animal et société », qui ont abouti à un décret publié au journal officiel. Des arrêtés ministériels portant justement sur l’amélioration de l’encadrement du commerce d’animaux sont en cours de finalisation. » Prodaf, qui représente plus de 1 000 points de vente sur 1 800 au total, indique que selon les statistiques vétérinaires, le taux d’anomalie constaté sur les animaux s’élève à 5 %. « Une telle mesure, redoute Luc Ladonne, permettrait à tout un réseau clandestin de se développer. »



Sandrine Grosjean, pour Liberté Dimanche
_________________
Céline et Cheitan
"N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace." EMERSON R-W
Visiter le site web du posteur
juliette
Modératrice Suisse
Modératrice Suisse

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 8 100
Localisation: Suisse
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Déc - 00:28 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

J'espère que ca va passer cette loi ! Que les chiots viennent de France ou d'ailleurs, je ne trouve pas bien de les vendre comme une vulgaire marchandise entre les manteaux et les croquettes.
Même si tous ne sont pas maltraités, ils ne sont pas bien derrière des vitres, sans espace... Bref on se comprend !
_________________
Juliette et Funny Face of Swala Pala
Visiter le site web du posteur
panpan86
Vénérable vétéran
Vénérable vétéran

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 3 688
Localisation: Poitiers
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Déc - 00:30 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

Les choses bougent c'est bon signe Okay
Laure
Modératrice Suisse
Modératrice Suisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2009
Messages: 8 804
Localisation: Suissesse de Divonne
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Déc - 12:05 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

Yahoo ! Super content. Enfin une bonne nouvelle !

Je trouve, personnellement, que l'élevage doit être fait par des professionnels de l'élevage.

C'est tellement important la qualité des soins apportés, aux chiens en l'occurrence, depuis leur naissance jusqu'à leur adoption. Soins quotidiens comme des rencontres avec d'autres espèces, avec des personnes de tout âge (du bébé à la personne âgée), des sorties à l'extérieur, des jeux avec des congénères. Tout ces soins qui sont essentiels au bon développement du chiot ne sont pas possibles, même avec toute la bonne volonté que l'on veut bien y mettre dans une animalerie.

Laissons aux animaleries la vente de poissons rouges, d'accessoires et de nourriture et valorisons le travail d'éleveur en leur confiant la seule distribution d'animaux. Fire

Avec ces mesures, il y a fort à parier que les SPA seront moins surpeuplées.
_________________
Laure et Gavroche

Visiter le site web du posteur
Muriel
Ange gardien
Ange gardien

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2007
Messages: 15 821
Localisation: Nerja
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Déc - 14:40 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

Pas trop tôt  Lis ceci
_________________
Muriel, Pedro, Michael et Océane, heureux maitres de Cuzco
juliette
Modératrice Suisse
Modératrice Suisse

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 8 100
Localisation: Suisse
Féminin

MessagePosté le: Mer 15 Déc - 14:51 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

Laure a écrit:
Enfin une bonne nouvelle !
Je trouve, personnellement, que l'élevage doit être fait par des professionnels de l'élevage.

Ou des particuliers qui font correctement les choses ! Happy
En Suisse il n'y a pas d'éleveur pro, c'est uniquement des particuliers. Le statut pro n'existe tout simplement pas.
_________________
Juliette et Funny Face of Swala Pala
Visiter le site web du posteur
PassionTerrier
Chiot concis
Chiot concis

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 76
Localisation: Val d'Oise
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Déc - 22:55 (2010)    Sujet du message: Les animaleries en accusation Répondre en citant

Voici le projet de loi...

http://www.formanimal.com/index.php?page=reportages/loi.php
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:38 (2017)    Sujet du message: Les animaleries en accusation

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE FORUM DES BORDER TERRIERS Index du Forum -> Café libre ! -> Actualités du monde canin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
theme par laborde40.com
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com